Tout savoir sur le mariage et le changement de nom

changement de nom mariage

Vous vous demandez certainement ce qu’il advient de votre nom une fois marié ? Allez-vous prendre le nom de votre époux ou épouse ? Si oui, ce changement s’applique-t-il à tous vos papiers d’identité ? Et quel nom vont prendre vos enfants ? Dans cet article, nous répondons aux questions les plus fréquentes concernant le changement de nom après le mariage.

Nom de famille et nom marital : faire la différence

Il est tout d’abord important de faire la différence entre le nom de famille et le nom d’usage ou marital. Le nom de famille est le nom qui vous a été attribué lors de votre naissance, qui peut être le nom de votre père ou celui de votre mère, voire la concaténation des deux noms, séparés obligatoirement par un tiret.

Celui-ci ne change pas au cours de votre vie, sauf pour les cas d’adoptions ou de changement de votre plein gré et avec un motif légitime. De plus, il est inscrit sur tous vos papiers d’identité et documents administratifs.

De son côté, le nom marital est plutôt un nom d’usage c’est-à-dire que c’est le nom que vous avez choisi d’utiliser dans votre vie quotidienne. Cela peut être le nom de votre époux ou épouse, ou bien un composé de votre nom de famille et de celui de votre conjoint(e), alors séparés par un tiret.

Un nom marital est-il obligatoire ?

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, un nom marital n’est pas obligatoire. Par ailleurs, il n’a pas besoin de figurer dans les documents administratifs et les administrations ne vont pas le prendre en compte automatiquement, sauf si vous le précisez.

Vous pouvez aussi faire en sorte qu’il figure dans vos pièces d’identité. Cependant, votre nom marital ne remplace pas votre nom de famille, qui reste le seul nom mentionné sur les actes d’état civil et qui est impossible à changer, sauf rares exceptions.

Conséquences du nom marital sur les enfants

Le nom que prendra votre enfant est celui mentionné dans son acte de naissance et votre nom marital n’a aucune influence sur lui. Le choix du nom de famille de votre enfant se fait en accord avec votre conjoint.

L’enfant peut alors prendre le nom du père, le nom de la mère ou un composé des deux noms obligatoirement séparés par un tiret.

En cas de désaccord entre vous et votre conjoint sur le choix du nom à donner à votre enfant, un juge tranchera afin de choisir celui-ci et c’est généralement composé de vos deux noms, dans l’ordre alphabétique, qui sera envisagé.

Que faire en cas de noms déjà composés ?

Une question récurrente est « Est-ce que l’on peut composer des noms à partir de noms composés ? ». La réponse est logiquement non, car si on continue ainsi, on pourra se retrouver avec des noms extrêmement long. Il y a donc quatre possibilités si les deux personnes ont déjà des noms composés :

  • Ils peuvent choisir d’utiliser le nom complet de l’époux,
  • Ils peuvent choisir d’utiliser le nom complet de l’épouse,
  • Ils peuvent composer un nom à partir d’un des noms de chacun,
  • Ils peuvent choisir de prendre un des quatre noms disponibles.

Ce même principe s’applique aussi lors du choix des noms des enfants qui naitront suite à cette union.